Séminaire du 5 janvier : L’espace d’exposition comme écosystème

Pour sa rentrée 2017, Images re-vues a le plaisir de vous convier à la séance du séminaire du 5 janvier :

L’espace d’exposition comme écosystème :

Autour de l’analyse des pratiques de conservation préventive au musée

 

Tiziana Nicoletta Beltrame – LESC

conservation-preventive

Cette communication se base sur une enquête ethnographique de deux ans portant sur l’analyse des pratiques de conservation préventive des collections du musée du quai Branly (2014-2016). Ces pratiques contribuent à minimiser les risques de détérioration des objets des collections, tout en essayant de stabiliser la relation entre l’objet et son environnement. Nous observerons ici les modalités de stabilisation entre entités humaines et non-humaines qui cohabitent avec les œuvres à différentes échelles, de l’infrastructure (tel le dispositif de climatisation) à l’infra-mince (telle la poussière). De cette analyse, l’espace muséographique émergera comme écosystème et non comme contenant stable d’objets et de personnes à exposer. Nous verrons ainsi comment les pratiques de conservation préventive contribuent à la construction des temporalités des œuvres.

 

Tiziana Nicoletta Beltrame est docteure en ethnologie, associée au Laboratoire d’Ethnologie et de Sociologie Comparative de l’Université Paris Ouest Nanterre La Défense.

 

Dans le cadre du séminaire d’Images re-vues « objets, techniques, supports».

INHA

salle Walter Benjamin 10h-12h

2 rue Vivienne 75002 Paris


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *