Séminaire du 2 février : Icônes éthiopiennes du XVe siècle

Claire Bosc-Tiessé et Sigrid Mirabaud

De l’analyse des matériaux à l’archéologie des processus de création :

Icônes éthiopiennes du XVe siècleundefined

A partir d’un projet initial sur l’identification des matériaux, cette présentation verra comment interroger les processus de création et de fabrication des icônes éthiopiennes à partir du corpus de données matérielles créé à cette occasion. A travers ce que l’on peut discerner de l’organisation du travail, elle reviendra sur les questions propres aux pratiques d’attribution et à l’auctorialité de ces peintures en l’absence d’informations textuelles.

 

 

 

Claire Bosc-Tiessé, historienne de l’art (CNRS, Institut des Mondes Africains) et Sigrid Mirabaud, chimiste (Inp), travaillent depuis plusieurs années sur un projet d’analyses des matériaux constitutifs des peintures et sur les processus de création et de fabrication à partir d’un corpus d’icônes et de peintures murales éthiopiennes datées entre le XIIIe et le XVIIIe siècle. Spécialiste de l’Éthiopie, Claire Bosc-Tiessé est notamment l’auteur des Îles de la mémoire. Fabrique des images et écriture de l’histoire dans les églises du lac Tana, Éthiopie, XVIIe-XVIIIe siècle paru en 2008 aux Publications de la Sorbonne. Sigrid Mirabaud est spécialisée dans l’étude des matériaux anciens, adjointe au directeur des études du département des restaurateur et responsable du laboratoire de l’Inp.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *