Archives par étiquette : modernité

séminaire du 4 mai : regards croisés sur la polychromie, entre Antiquité et modernité

Images Re-vues est heureuse de vous inviter à son prochain séminaire :

Arnaud Dubois et Adeline Grand-Clément

 

« Colorier les idoles, habiller les murs.

Regards croisés sur la polychromie, entre Antiquité et modernité »

Jeudi 4 mai 2017

INHA, 2 rue Vivienne, 75002 Paris

Salle Walter Benjamin, 10h-12h. Entrée libre

Adeline Grand-Clément et Arnaud Dubois engageront une discussion comparatiste autour de la notion de « polychromie » et des pratiques qu’elle a recouvertes au cours de l’histoire, en faisant dialoguer leurs corpus d’étude, antique et contemporain. La première partie de l’échange portera sur le rapport entre peau et couleur dans la statuaire en marbre de la Grèce archaïque : pourquoi cette nécessité de « colorier les idoles » (formule empruntée à Quatremère de Quincy) ? La seconde partie concernera les pratiques de la couleur en architecture contemporaine, notamment celles de Patrick Bouchain, qui explique les raisons qui l’ont conduit à « habiller les murs ». Les deux dossiers invitent à réfléchir sur ce que la couleur fait aux surfaces, dans une perspective anthropologique.

Arnaud Dubois est docteur en anthropologie sociale de l’EHESS (2014) et diplômé des Beaux-arts de Paris (2008). Chercheur invité au musée du quai Branly en 2014, il est actuellement chargé de recherche au musée des Arts et Métiers et post-doctorant de la Fondation Fyssen à University College London (2016-2018). Depuis plusieurs années, il travaille sur les relations entre technique, esthétique et société. Il développe notamment un programme renouvelé d’anthropologie et d’histoire de l’art centré sur les pratiques de la couleur. Dans ce cadre, il a effectué un terrain au Centre Pompidou et débute une nouvelle recherche sur le pouvoir de la couleur en Papouasie-Nouvelle-Guinée. Il anime depuis cette année un séminaire de recherche au Musée des arts et métiers intitulé « anthrolologie des techniques du corps » et est le commissaire de l’exposition Les Meilleurs Ouvriers de France dans ce même musée.

Adeline Grand-Clément, agrégée d’Histoire, est maître de conférences en histoire grecque à l’Université Toulouse 2-Jean Jaurès et membre de l’Institut Universitaire de France. Elle appartient à l’équipe PLH-ERASME, qui travaille sur la réception de l’Antiquité. Son principal champ de recherche, qui concerne l’histoire culturelle et l’anthropologie des couleurs dans les sociétés anciennes, s’ouvre actuellement en direction de l’ensemble des registres sensoriels, en contexte rituel grec. C’est dans ce cadre qu’Adeline Grand-Clément dirige le programme de recherche comparatiste « Synaesthesia » (financé par l’Idex de l’Université fédérale de Toulouse), qui regroupe des spécialistes de l’Antiquité et des anthropologues. Elle a notamment publié La fabrique des couleurs (Éd. De Boccard, 2011) et participe à la préparation de l’exposition « Rituels grecs : une expérience sensible » qui débutera en novembre 2017 au Musée Saint-Raymond de Toulouse.

Dans le cadre du séminaire d’Images Re-vues : « objets, techniques, supports », organisé par Doina Craciun, Bénédicte Duvernay, Bérénice Gaillemin, Élise Lehoux, Vasso Zachari

http://imagesrevues.revues.org/