Archives par étiquette : parenté

seminaire du vendredi 17 fevrier sur la Parente en images

Nous avons le plaisir de vous convier au séminaire d’Images re-vues du 17 février.
Le séminaire, consacré à la parenté par les fluides, comprendra une intervention de

Salvatore D’Onofrio,  Anthropologue, Professeur à l’Université de Palerme  – Membre correspondant du LAS, Laboratoire d’Anthropologie Sociale

« Le lait maternel. L’épaule et le coeur ».

suivi d’une discussion/table ronde avec

Pierre-Olivier Dittmar, EHESS/GAHOM

Astrée Questiaux, EHESS/GAHOM

Chloé Maillet, EHESS/ GAHOM (sous réserve)

Vendredi 17 février 2012
16h-18h
ADRESSE :
INHA,
salle Nicolas-Claude Fabri de Pereisc,
2 rue Vivienne
75002 Paris
entrée libre

seminaire du 16 decembre autour de Intervista de Anri Sala

Bonjour,
Nous avons le plaisir de vous convier à la troisième séance du séminaire d’Images re-vues, qui sera au premier semestre lié à la parution du numéro 9 « Parenté en images » :

Nadia FARTAS, « Familiarité, familier, générations : formes de l’intervalle. Autour de Intervista de Anri Sala. »

Vendredi 16 décembre 2011
16h-18h

INHA,
salle Nicolas-Claude Fabri de Pereisc,
2 rue Vivienne
75002 Paris

entrée libre

Parution du numero 9 : Parente en images

General Idea, Ménage à trois, 1978

Nous avons le grand plaisir de vous annoncer la parution du dernier numéro d’Images re-vues, intitulé « Parenté en images », sous la direction de Chloé Maillet. Continuer la lecture

seminaire vendredi 25 novembre autour du numero La parente en images

Bonjour,
J’ai le plaisir de vous convier à la deuxième séance du séminaire d’Images re-vues, qui sera au premier semestre lié à la parution – désormais imminente – du numéro 9 « Parenté en images » (coordonné par mes soins).

Vendredi 25 novembre 2011
16h-18h

Femmes-moines, Female husbands, Parenté et queer theory

(comment l’idéal féminin, dans l’hagiographie médiévale, passe par une substitution de genre et de parenté)

La séance sera complétée par la projection d’un film extrait de l’installation Normal Work de Pauline Boudry et Renate Lorenz (2007), autour de la figure d’Hannah Cullwick (1933-1909).

entrée libre

INHA,
salle Nicolas-Claude Fabri de Pereisc,
2 rue Vivienne
75002 Paris

Merci aux deux artistes d’avoir autorisé cette projection ainsi qu’à la galerie Marcelle Alix.
http://www.boudry-lorenz.de/normal-work/

Chloé Maillet

Parenté en images

dossier du numero 10 : Parenté en images.
(envoi des articles avant le 15 septembre 2010)

« La parenté, c’est un procédé taxinomique qui porte sur l’humain, et qui trie entre nos ‘semblables’ et les autres dans l’ensemble des individus qui sont réellement ou putativement liés entre eux par la naissance ou par le mariage.Mais ce, sans jamais que l’identité commune qu’elle postule résulte immédiatement de la filiation, de la consanguinité ou de l’alliance » (Laurent Barry, La parenté, 2008). Familles recomposées, transformation de l’alliance matrimoniale en lien temporaire, et gestation pour autrui : les modifications qui se sont opérées au sein des liens de parenté à la fin du XXe et au début du XXIe siècle nous ont amenés à réviser nos définitions de ce qu’était la parenté. Dans ce contexte de bouleversement, en quoi les images peuvent penser la représentation, voire la constitution d’un système ou d’un lien de parenté particulier ? Est-ce que les images donnent à voir la différence entre parenté biologique et parenté sociale ? En regard, l’étude des images utilise abondamment depuis longtemps la métaphore de la parenté comme outil d’analyse. On parle d’images apparentées, de filiation dans une série d’images. Que signifie la définition en termes de parenté la relation entre plusieurs images ? Ne s’agit-il que d’une certaine définition de la ressemblance ? Peut-on définir ce que cet usage apporte à la définition de la parenté ? L’enjeu de ce numéro serait de confronter les approches anthropologiques, sociologiques, historiques, pour tenter de comprendre les images de la parenté mais aussi la parenté des images. Pluridisciplinaire et ouvert à toutes les périodes historiques, et aires géographiques, il privilégiera les dossiers qui invitent à repenser de manière critique la définition de la parenté. La description des images-sœurs, l’analyse de la filiation entre les images et leurs auteurs, devront être traitées de manière à proposer une véritable définition de ce que l’on entend alors par « parenté ». Enfin, une attention particulière sera prêtée à la manière dont peuvent être figurées les formes de parenté les plus singulières (liens de parenté inversés, réprouvés ou refoulés) mais aussi les pseudo-parentés, la parenté spirituelle, ou fondée sur les pratiques de soin et de partage alimentaire, etc. « Comment n’aurait-il pas été mien, lui qui fut mon frère par le sang, mon fils par la profession religieuse, mon père par la sollicitude, mon compagnon par l’accord de nos esprits, mon intime par l’affection ? » (Bernard de Clairvaux, Sermons sur le Cantique).

Coordination du numéro : Chloé Maillet

chloemaillet@yahoo.com