Parution du n°16 d’Images Re-vues : Gestualité du rituel

Images Re-vues a le plaisir de vous annoncer la parution du numéro 16 d’Images Re-vues, Gestualité du rituel, dirigé par Vasiliki Zachari. 
 
Edward Dodwell, The Dance of the Dervishes, Athens, 1821
Sommaire :
 
– Vasiliki Zachari, Introduction
 
– Collectif des revues en lutte, Sciences en danger, revues en lutte
 
 
 
 
 
 
 
 
Varia
 
 
 
 
Crédits : Edward Dodwell, The Dance of the Dervishes, Athens, 1821, https://en.wikipedia.org/wiki/Dervish#/media/File:Dodwell_Dervishes_2.jpg

Séance du 13 mars REPORTÉE : Élise Urbain Ruano, « De la Galerie au Magasin : la construction d’un récit de la mode au XVIIIe siècle »

La séance initialement prévue le vendredi 13 mars 2020 est reportée (séminaire 2020-2021)

Images Re-vues a le plaisir de vous convier à la troisième séance de son séminaire 2019-2020 :

Vendredi 13 mars 2020, 16h-18h, INHA, salle Fabri de Peiresc

De la Galerie au Magasin : la construction d’un récit de la mode au XVIIIsiècle

Elise Urbain Ruano (Université de Lille)

Séance présentée par Érika Wicky

Revues en lutte

Images Re-vues est une revue électronique coordonnée par des bénévoles, chercheuses et chercheurs précaires et en poste, étudiantes et étudiants contractuels, luttant contre la précarité. Son activité scientifique n’est possible que grâce au soutien des laboratoires de recherche et de l’enseignement supérieur. 

La loi de programmation pluriannuelle de la recherche (LPPR) met en péril la recherche et l’enseignement supérieur tels qu’ils sont pratiqués en France, et est susceptible de précariser encore davantage la recherche en sciences humaines, suscitant la concurrence plutôt que la coopération scientifique qui est le cœur de notre mission.  Nous nous opposons aux logiques managériales de performance qui menacent nos métiers.

Dans la continuité des mobilisations liées à la réforme des retraites, la mobilisation actuelle est une occasion d’unir les combats des différentes revues scientifiques et de donner une visibilité à la fragilité de la situation du personnel de la recherche, BIATSS, ITA, enseignant·es-chercheu·ses·rs. Nous sommes solidaires des salarié·es d’OpenEdition dont notre revue bénéficie du travail et du savoir-faire. Afin que le mouvement se poursuive et s’intensifie dans les jours à venir, nous nous unissons au mouvement des revues en lutte, nous appelons à participer aux assemblées générales, à soutenir et à s’engager dans les actions et manifestations locales et nationales ainsi qu’à contribuer aux caisses de grèves. 

 

La rédaction d’Images Re-vues

 

Séance du 17 janvier 2020 – Emmanuel Gleyze (Université Montpellier 3) : Guédelon : architecture médiévale et pensée contemporaine, images au coeur, images en actes

Images Re-vues a le plaisir de vous convier à la deuxième séance de son séminaire 2019-2020 :

Vendredi 17 janvier 2020, 16h-18h, INHA, salle Fabri de Peiresc

Guédelon : architecture médiévale et pensée contemporaine, images au coeur, images en actes

Emmanuel Gleyze (Docteur en sociologie, Université Montpellier 3)

Séance présentée par Nicolas Sarzeaud

Séance du 13 décembre : Regards homoérotiques étrusques : une archéologie impossible ?

Images Re-vues a le plaisir de vous convier à la deuxième séance de son séminaire 2019-2020 :

Vendredi 13 décembre 2019, 16h-18h, INHA, salle Fabri de Peiresc

Regards homoérotiques étrusques : une archéologie impossible ?

Sophie Pérard (Doctorante à l’Université Paris Sorbonne), en discussion avec François Lissarrague (directeur d’études à l’EHESS émérite) et Vasiliki Zachari (doctorante EHESS)

Le propos de cette intervention est de mettre en perspective les sources concernant les relations homoérotiques dans la culture étrusque, en tentant de restituer le regard porté par les Étrusques eux-mêmes sur ce type d’interaction. Il convient de souligner la relative modestie des données, ce qui, en soi, fait question : elles sont principalement constituées d’images, compte tenu de la spécificité du cas étrusque, pour lequel nous ne disposons pas de sources littéraires directes, et dont les sources épigraphiques sont difficiles à interpréter.

Continuer la lecture

parution du hors-série 7 : Par-delà art et artisanat

Images Re-vues a le plaisir de vous annoncer la parution du hors-série 7, Par-delà art et artisanat. Approches matérielles et processuelles de la création, dirigé par Francesca Cozzolino et Thomas Golsenne. Préparation de l’installation L’or de la fougue, Pierre di Sciullo, 2017, Centre d’art contemporain Le Bel Ordinaire, Pau

Continuer la lecture

Séance du 8 novembre 2019 : Frédérique Villemur, « Du pennello à l’onde, picturalité de la vibe : comment peindre l’effusion intime de la rencontre lesbienne ? (XVIe-XVIIIe siècles) »

Images Re-vues a le plaisir de vous convier à la première séance de son séminaire 2019-2020 :

vendredi 8 novembre 2019, 16h-18h, INHA, salle Fabri de Peiresc

Frédérique Villemur (Université Paul Valéry – Montpellier 3)

Du pennello à l’onde, picturalité de la vibe : comment peindre l’effusion intime de la rencontre lesbienne ?  (XVIe-XVIIIe siècles)

Dans le cadre du numéro en cours « Regard.s Homoérotique.s » coordonné par Giorgio Fichera et Chloé Maillet

Visuel : Van Dyck, Vertumne et Pomone, 1625, Musei di Strada Nuova, Gênes

Appel à contribution Images Re-vues n°19 : « Précarité »

Appel à contribution Images Re-vues, n°19 : Précarité

Date limite d’envoi des propositions : 31 avril 2020 / Date limite de remise des articles : 24 août 2020

L’une des manières possibles d’appréhender la diversité des mouvements et des productions artistiques du XXsiècle et du début du XXIe siècle consiste à les considérer sous l’angle de la précarité. Nombre d’œuvres traitent, en effet, des situations concrètes de précarité d’un point de vue social, physique et moral. La photographie rend compte des différents aspects de la condition humaine, dont celui de la pauvreté. Avec d’autres photographes, Eugène Atget a porté son attention sur la Zone, ce territoire constitué de bidonvilles qui, de la fin du XIXe siècle jusqu’aux années 1950, s’étendait aux portes de Paris. Aux États-Unis, les photographes de la Farm Security Administration (Walker Evans, Dorothea Lange, etc.) se penchèrent sur l’Amérique de la Grande Dépression et du New Deal. L’essor du cinéma documentaire a contribué à rendre sensibles les violences sociales et économiques d’où résultent états de fragilité, sentiments d’incertitude et d’inquiétude mais aussi formes de solidarité, d’inventivité, de lutte et de résistance. Continuer la lecture

Annulation de la séance du 10 mai 2019

Frédérique Villemur (mdc à l’Université Paul Valéry – Montpellier 3)Du pennello à l’onde, picturalité de la vibe : comment peindre l’effusion intime de la rencontre lesbienne ?  (XVIe-XVIIIe siècles)

Séance annulée

Séance du 12 avril 2019 : Florian Vörös, La fétichisation de la virilité dans les fantasmes pornographiques gays

Images re-vues a le plaisir de vous convier à la sixième séance de son séminaire :

vendredi 12 avril 2019, 16h-18h, INHA, salle Fabri de Peiresc

Florian Vörös (mdc Université de Lille)

La fétichisation de la virilité dans les fantasmes pornographiques gays

La production, le partage et le visionnage d’images homoérotiques ont tenu une place importante dans la formation historique des sociabilités homosexuelles masculines dès la fin du XIXe siècle. Avec la généralisation des usages des technologies numériques, ces images sexuelles médiatisent désormais autant la rencontre de partenaires que les définitions de soi. À partir d’une enquête sociologique menée entre 2008 et 2012 en région parisienne sur les usages de la pornographie et les constructions de la masculinité, on peut explorer certaines des variations du désir érotique pour la virilité au sein des sociabilités sexuelles numériques gays et leurs liens contingents avec les reconfigurations contemporaines du « bloc hégémonique masculin ». 

Séance du 15 mars 2019 : Damien Delille, « L’œil inverti. Homoérotisme et visualité dans les revues Der Eigene et Akademos »

Images Re-vues a le plaisir de vous convier à son prochain séminaire où nous aurons le plaisir d’écouter

Damien Delille (mcd à l’Université Lyon II) 

L’œil inverti. Homoérotisme et visualité dans les revues Der Eigene et Akademos

vendredi 15 mars 2019, de 16h à 18h, salle Fabri de Peiresc (INHA, 2 rue Vivienne 75002)

Le Dictionnaire des cultures gays et lesbiennes indique l’usage historique de l’expression « homoérotisme » à partir de 1911, dans les écrits du psychanalyste hongrois Sandor Ferenczi. Néanmoins, dès 1903, le terme est utilisé dans son rapport à la littérature, comme en témoigne l’article « Die Homoerotik in der Weltlitteratur » du journaliste Johannes Gaulke, publié dans la revue allemande ouvertement homosexuelle Der Eigene. Continuer la lecture

Appel à contribution Images Re-vues n°18 : « Images scientifiques/images artistiques : croisements méthodologiques »

Images scientifiques/images artistiques : croisements méthodologiques

Numéro dirigé par Andrea Pinotti et Giuseppe Di Liberti

Date limite de remise des propositions (3000 signes maximum) : 15 septembre 2019 ; remise des articles (55000 signes maximum) : 15 décembre 2019. Envoi des propositions à Giuseppe Di Liberti (giuseppediliberti@gmail.com) et Andrea Pinotti (andrea.pinotti@unimi.it)

Langues acceptées pour les propositions : français, anglais, espagnol, allemand, italien.

Langues acceptées pour les articles : français et anglais.

Dans son texte de 1999, The Domain of Images, James Elkins indiquait dans le vaste domaine des images non-artistiques – c’est-à-dire toutes les images produites au-delà du concept moderne et occidental d’art – un groupe d’images (graphiques, diagrammes, cartes, atlas, timbres, dessins techniques, images scientifiques) dites informationnelles (informational images) dont la finalité principale est la transmission d’informations. D’après Elkins l’histoire de l’art avait souvent pris en compte ces images pour déterminer les sources iconographiques des images artistiques. L’histoire de l’art les avait bien plus rarement considérées du côté de l’analyse du style, des formes de représentation ou de l’expressivité. Continuer la lecture

Séance du 8 février 2019 : discussion avec Jean Wirth dans le cadre du numéro Regard•s homoérotique•s

Giorgio Fichera (doctorant EHESS) et Chloé Maillet (ESBA Angers) en discussion avec Jean Wirth (PR Université de Genève)

 

Pulsion scopique, érotisme et cultures homosexuelles face à l’art ancien. 

INHA, 2 rue vivienne, salle Fabri de Peiresc. 16h-18h

En introduction au numéro à paraître en 2020, Regard•s homoerotique•s, nous discuterons les problèmes méthodologiques qui s’imposent lorsque l’on souhaite interroger l’art ancien avec les outils de l’histoire féministe et queer. En quoi la pulsion scopique peut-elle être historicisée ? Est-ce que les images ont à voir avec une histoire des sexualités ? 
La construction de l’homosexualité et de l’homoérotisme au tournant du XXe siècle a participé à établir un imaginaire dont certains corpus sont devenus paradigmatiques, d’autres sont restés absents comme le monde de l’homosocialité des monastères médiévaux. 
Jean Wirth, médiéviste émérite qui a notamment fait paraître il y a peu un recueil d’articles intitulé L’image du corps au Moyen Âge, nous fait l’honneur de venir discuter de nos hypothèses en cours. 
Toutes les personnes intéressées sont invitées à participer à cette discussion ouverte. 
Image : Giulio de Pietro di Filippo di Gianuzzi dit Giulio Romano, Apollon et Cyparissos, Stockholm, National Museum.

Séance du 11 janvier 2019 : Michael Houseman et Marie Mazzella di Bosco, Comment mettre en image l’expérience rituelle des danses collectives de découverte et de transformation de soi ? 

Images Re-vues a le plaisir de vous convier à son prochain séminaire où nous aurons le plaisir d’écouter

Michael Houseman (EPHE) et Marie Mazzella di Bosco (Nanterre – LESC)

Comment mettre en image l’expérience rituelle des danses collectives de découverte et de transformation de soi ?

vendredi 11 janvier 2019, de 16h à 18h, salle Fabri de Peiresc (INHA, 2 rue Vivienne 75002)

Cette présentation portera sur les danses à vocation « spirituelle » de plus en plus répandues dans les sociétés occidentales contemporaines – Danse des 5 Rythmes, Movement Medicine, Danses Sacrées en Cercle, Chakradanse, Danses de la Paix Universelle, etc. – abordées comme des pratiques rituelles. Au vu de l’écart qui existe entre l’intensité émotionnelle et la densité interactive que donnent à vivre ces danses, et le caractère plat et ennuyeux de leur restitution filmique, on ne peut que constater à quel point ces pratiques et les expériences exceptionnelles qu’elles médiatisent résistent à la mise en image. On s’interrogera donc sur les stratégies de communication visuelle et effets vidéos utilisés par leurs pratiquants pour contourner cette résistance.

La séance sera suivie d’un pot dans les bureaux d’Alhoma (1erét. INHA) pour fêter la sortie du n°15 Trajectoires biographiques d’images et du HS n°6 Images émancipatrices.