Séance du 12 février 2021 – La représentation des ruines antiques dans la photographie contemporaine : retour sur l’exposition « Ruines » de Josef Koudelka à la Bibliothèque nationale de France

Images Re-vues a le plaisir de vous convier à la deuxième séance de son séminaire 2020-2021 :

Vendredi 12 février 2021, 16h-18h

Événement en ligne – Inscriptions : vasso_zachari@yahoo.gr

 

La représentation des ruines antiques dans la photographie contemporaine : retour sur l’exposition « Ruines » de Josef Koudelka à la Bibliothèque nationale de France (automne 2020)

Héloïse Conésa et Bernard Latarjet

Pendant près de trente ans, Josef Koudelka a sillonné environ 200 sites archéologiques dans 20 pays du pourtour méditerranéen, dont il a tiré des centaines de photographies panoramiques en noir et blanc constituant un ensemble sans équivalent dans l’histoire de la photographie intitulé « Ruines ». De ce projet singulier, la Bibliothèque nationale de France a exposé à l’automne 2020, 110 tirages exceptionnels qui révèlent toute la force et la beauté du lexique visuel de Koudelka ; elle en conserve aujourd’hui un portfolio de 170 tirages donnés par le photographe au département des estampes et de la photographie. À travers une présentation approfondie de cette exposition, et la mise en perspective de ce grand œuvre de Koudelka avec des photographies de ruines datant du XIXème siècle et conservées à la BnF, nous interrogerons la singularité de ce regard artistique et la complémentarité qu’il apporte à l’analyse archéologique de ces sites.

 

Bernard Latarjet

Inscrivant sa carrière professionnelle au carrefour des secteurs de l’aménagement du territoire et des arts et de la culture, il a assuré différentes fonctions au sein de la Délégation à l’aménagement du territoire et à l’action régionale (D.A.T.A.R) avant de devenir délégué général de la Cinémathèque Française, directeur général de la Fondation de France, conseiller spécial auprès de Jack Lang puis de François Mitterrand, président de l’Établissement public du Parc et de la Grande Halle de la Villette et dernièrement directeur général de l’association Marseille-Provence 2013, capitale européenne de la culture de 2006 à 2011. Il est un témoin majeur de l’évolution des politiques publiques de la culture et poursuit désormais son implication en tant que président de l’Office National de Diffusion Artistique (ONDA), du Théâtre Monfort et de l’Association des Centres Cultuels de Rencontres.

 

Héloïse Conésa

Docteure en histoire de l’art (histoire de la photographie contemporaine), Héloïse Conésa est conservatrice du patrimoine en charge de la collection de photographie contemporaine au département des Estampes et de la Photographie de la Bibliothèque nationale de France depuis 2014. Co-commissaire des expositions « Dans l’Atelier de la Mission photographique de la DATAR » (Arles, 2017), « Paysages français : une aventure photographique (1984-2017) » (BnF, 2017), « Ruines, Josef Koudelka » (BnF, 2020), « Noir et blanc : une esthétique de la photographie » (Grand Palais, 2020) elle a également été commissaire de l’exposition « Denis Brihat, de la nature des choses » (BnF, 2019). Elle est également chargée de cours à l’École nationale supérieure Louis Lumière et publie régulièrement des articles, textes d’exposition et critiques sur l’histoire de la photographie.

 

 

Séance organisée dans le cadre du séminaire d’Images Re-vues 2020-2021 coordonné par Érika Wicky, Marie Sklodowska-Curie Fellow, Univ. Lumière Lyon 2 / LARHRA et Vasso Zachari, doctorante à l’EHESS / ANHIMA

 

Visuel : Josef Kudelka, Delphes (Phocide), Marmaria, sanctuaire d’Athéna Pronaia. Tambours empilés de colonnes doriques. Vue depuis le nord, 1991.