Archives par étiquette : caricature

Séminaire : On ne rit plus. Iconoclasme et religion

Séance exceptionnelle

On ne rit plus : iconoclasme et religion

Briser les images en Occident et en Orient : approches historico-anthropologiques

 

5 février 2015, INHA, salle Fabri de Pereisc, 10h-12h

 

Table ronde et discussion avec la participation de Hassan Elboudrari (EHESS), Pierre-Olivier Dittmar (EHESS), Chloé Maillet (ESACM), Tania Vladova (ESADHaR)

 

Illustration-5

Une scène du mi‘râj, « l’ascension céleste » de Muhammad. Sur le dos de sa monture ailée, le prophète rencontre lors de sa traversée des sept ciels un ange en forme de coq. Manuscrit produit à Hérat, XVe siècle (Paris, BnF, Manuscrits orientaux, Supplément turc 190, fol. 11), citée par Vanessa Van Reterghem (http://ifpo.hypotheses.org/4445)

640px-Irenekirken

Eglise Sainte Irene (Istanbul). Un des rares exemples conservés de mosaïques absidales datant de la période iconoclaste de l’Empire Byzantin (717-741)

 

Hassan Elboudrari est maître de conférences à l’EHESS, anthropologue et historien, membre du CHSIM (Centre d’histoire sociale de l’Islam méditerranéen, composante de l’IMAF, EHESS-CNRS-Paris 1-Aix Marseille). Il anime depuis de nombreuses années un séminaire d’enseignement et de recherche, intitulé « Anthropologie historique des pratiques religieuses dans l’Islam méditerranéen », dont le thème général de recherche, depuis la dernière rentrée, est l' »analyse historique et critique des normes d’élaboration du « droit musulman ». Parmi ses publications, on lui doit notamment la direction de Modes de transmission de la culture religieuse en Islam, Le Caire, 1993 et de la Coordination et présentation du dossier Normes juridiques et pratiques sociales dans le monde musulman, in Annales Islamologiques, vol. 29, octobre 1993 et de nombreux articles sur la culture islamique au Maghreb.

 

Pierre-Olivier Dittmar est maître de conférences à l’EHESS et membre du GAHOM (Groupe d’anthropologie historique de l’Occident médiéval). Il a notamment publié Image et Transgression au Moyen Âge (avec G. Bartholeyns et V. Jolivet), Paris, PUF, 2008 et Le monde Roman par delà le bien et le mal. Un iconographie du lieu sacré (en collaboration avec J. Baschet et J.-C. Bonne), Paris, Arkhé, 2012. Il est rédacteur en chef adjoint de Techniques & Culture et anime avec Frédéric Joulian le séminaire « Animalités croisées, animalités partagées » et a coordonné le numéro 6 d’Images re-vues sur le Devenir-animal.

 

Chloé Maillet est docteure en anthropologie médiévale. Elle a publié sa thèse (dirigée par J.-C. Schmitt, EHESS/GAHOM) : La parenté hagiographique (XIIIe-XVe siècle) d’après Jacques de Voragine et les manuscrits enluminés de la Légende dorée, Turnoult, Brepols, 2014. Elle a publié de nombreux articles sur les questions de parenté et de religion dans la société médiévale et mène parallèlement une carrière d’artiste. Elle est membre du comité de rédaction d’Images re-vues dont elle a coordonné le numéro 9 sur la Parenté en images. Elle est membre de la Coopérative de recherche de l’Ecole Supérieure d’Art de Clermont-Ferrand pour l’année 2014-2015 et mène actuellement une recherche sur le travestissement au Moyen Âge.

 

Tania Vladova est docteur de l’EHESS et membre du CRAL (Centre de recherche sur les arts et le langage) et travaille dans le domaine de la théorie de l’art à l’époque moderne. Elle enseigne l’esthétique à l’Ecole Supérieure d’Art & Design Le Havre/Rouen et anime, avec Jacques Leenhardt, un séminaire à l’EHESS intitulé Les années 60-70 en France: un tournant dans la pensée des sciences humaines? Elle est co-fondateur et membre du comité de rédaction d’Images re-vues dont elle a coordonné le numéro 7 sur les Paysages sonores, et membre du comité de lecture de la revue Critique d’art. Elle a co-édité, avec A. Beyer et D. Cohn, le volume Esthétique et science de l’art (Trivium n°6, 2010) et a rédigé plusieurs entrées du Dictionnaire d’esthétique et de philosophie de l’art (dr. J. Morizot et R. Pouivet, Paris, Armand Colin, 2007).

 

Dans le cadre du « Séminaire de crise : images, art, politique » d’Images re-vues coordonné par Thomas Golsenne et Chloé Maillet.

 

Entrée libre