Archives par étiquette : geste

Séance du 11 janvier 2019 : Michael Houseman et Marie Mazzella di Bosco, Comment mettre en image l’expérience rituelle des danses collectives de découverte et de transformation de soi ? 

Images Re-vues a le plaisir de vous convier à son prochain séminaire où nous aurons le plaisir d’écouter

Michael Houseman (EPHE) et Marie Mazzella di Bosco (Nanterre – LESC)

Comment mettre en image l’expérience rituelle des danses collectives de découverte et de transformation de soi ?

vendredi 11 janvier 2019, de 16h à 18h, salle Fabri de Peiresc (INHA, 2 rue Vivienne 75002)

Cette présentation portera sur les danses à vocation « spirituelle » de plus en plus répandues dans les sociétés occidentales contemporaines – Danse des 5 Rythmes, Movement Medicine, Danses Sacrées en Cercle, Chakradanse, Danses de la Paix Universelle, etc. – abordées comme des pratiques rituelles. Au vu de l’écart qui existe entre l’intensité émotionnelle et la densité interactive que donnent à vivre ces danses, et le caractère plat et ennuyeux de leur restitution filmique, on ne peut que constater à quel point ces pratiques et les expériences exceptionnelles qu’elles médiatisent résistent à la mise en image. On s’interrogera donc sur les stratégies de communication visuelle et effets vidéos utilisés par leurs pratiquants pour contourner cette résistance.

La séance sera suivie d’un pot dans les bureaux d’Alhoma (1erét. INHA) pour fêter la sortie du N°15 Trajectoires biographiques d’images et du HS n°6 Images émancipatrices.

Séminaire du 9 novembre : Stéphanie Wyler, Pour une anthropologie des gestes rituels dans les images romaines

Images Re-vues a le plaisir de vous convier à son prochain séminaire où nous aurons le plaisir d’écouter

Stéphanie WYLER

Pour une anthropologie des gestes rituels dans les images romaines

vendredi 9 novembre 2018, de 17h à 19h, salle Walter Benjamin (INHA)

 

Le corpus des « paysages sacro-idylliques » met en images une grande variété de situations rituelles impliquant des personnages des marges (femmes, enfants, voyageurs, mendiants). Nous regarderons comment sont construits les gestes rituels (prières, offrandes) dans ces dispositifs et nous demanderons comment ces images stéréotypées peuvent servir de source d’histoire des religions.

 

Stéphanie Wyler est maîtresse de conférences en Histoire et anthropologie des mondes romains à l’université Paris Diderot. Ses recherches portent sur l’anthropologie des religions par l’image, en particulier le dionysisme et les paysages « sacro-idylliques », dans l’Italie romaine (Ier s. avant/Ier s. de notre ère). Elle enseigne l’histoire romaine, l’histoire de l’art romain, la langue et la littérature latine, notamment à l’IEP Paris et à l’École du Louvre. Elle a co-publié récemment un dossier sur « Le spectacle de la nature. Regards grecs et romains » (Cahiers « Mondes Anciens », 9, 2017).

 

Dans le cadre du séminaire 2018-2019 d’Images re-vues, coordonné par Giorgio Fichera, Chloé Maillet et Vasiliki Zachari et du numéro « La gestualité du rituel mis en image » (coordination Vasiliki Zachari).